Le réseau des Générateurs

Origines de la démarche

ESPACE

En avril 2020, l’Etat français définit des objectifs dans la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE):

  • Atteindre 40 % de sa production électrique issue d’énergies renouvelables (EnR) en 2030​ 
  • Multiplier par 2,2 la puissance éolienne installée et par 4,5 les capacités photovoltaïques d’ici 2028. 

Le développement de ces infrastructures repose en partie sur les communes et intercommunalités rurales qui ont de l’espace sur leur territoire.

Pourtant, d’après une enquête de l’association des Intercommunalités de France (AdCF) publiée en 2020, deux principaux freins persistent pour développer de l’énergie dans ces territoires : le manque d’accompagnement au montage de projet et le besoin de compétences techniques en matière d’énergies renouvelables électriques.

Afin de répondre à ces problématiques, le ministère de la Transition écologique et l’ADEME mettent en place en avril 2021 un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) pour recruter des conseillers en région et ainsi répondre aux besoins d’ingénierie des collectivités. Les lauréats de l’AMI sont annoncés fin 2021 et le réseau des Générateurs est officiellement lancé début 2022.

Présentation du réseau

Le réseau compte à ce jour une quarantaine de Générateurs dans 12 régions de France métropolitaines et outre-mer (à terme, le réseau a vocation à couvrir l’ensemble du territoire). Ce sont des conseillers de proximité neutres et sensibles aux problématiques locales. Rattachés à des structures spécialisées (Syndicats d’énergie, Agences Locales Énergie Climat, Agences Régionales Énergie Climat, Associations, etc.), les Générateurs ont vocation à réaliser différents types de missions auprès des collectivités :

  • Sensibiliser les territoires au développement des énergies renouvelables et favoriser l’émergence de projets éoliens terrestres et photovoltaïques​
  • Conseiller les collectivités sur des aspects divers, par exemple :​
    • Les typologies de projets d’énergie renouvelable
    • Les relations avec les tiers (acteurs locaux, développeurs privés…) ​
    • Les bonnes pratiques et outils
    • Les démarches de mise en concurrence pour le développement de projets pré-identifiés​
    • Les différents montages juridiques existants et les enjeux de gouvernance​
    • Les modèles économiques pour financer un projet d’énergie renouvelable​
  • Accompagner et faire monter en compétence les collectivités sur ces sujets via différentes approches (rencontres, réunions publiques, webinaires, visites de sites…)​
  • Réorienter les collectivités vers des experts adéquats lorsque le projet atteint la phase de développement.

Qui peut solliciter les Générateurs  et à quel moment ?
Les collectivités de l’échelon communal (communes et intercommunalités) ​peuvent solliciter les Générateurs, au moment de la phase d’émergence d’un projet d’énergie renouvelable sur le territoire.

Afin d’assurer la mise en lien et d’appuyer la visibilité du réseau, un animateur a de plus été désigné par l’ADEME sur la période 2022-2024. L’équipe de l’animation nationale est composée des associations AMORCE et HESPUL.

Une formation en continu

Pour accompagner les collectivités et être au fait des dernières actualités, les conseillers suivent un parcours de formation complet et continu sur différents sujets : ​

  • Techniques: typologie de projets (ex: photovoltaïque au sol, ombrières, etc), coûts de production, raccordement au réseau, biodiversité/étude d’impact, choix technologiques…​
  • Juridiques: urbanisme, procédures d’autorisation, montages de projets…​
  • Financiers: comptes d’exploitation, indemnisations foncières, retombées économiques pour le territoire…​
  • Concertation / approche territoriale​
  • Investissement participatif / gouvernance locale pour proposer les différents montages existants permettant de faciliter l’acceptation du projet éolien ou photovoltaïque​.